logo A la bonne source

11/05/2020

En cette période de retour (nous l’espérons) à la normale, nous vous conseillons de vérifier nos horaires d’ouverture sur la page d’accueil de notre site internet avant de vous déplacer. Nous sommes susceptibles de les restreindre de façon temporaire.

Notre librairie rouvre ses portes en ce 11 mai 2020. Nous sommes munis de masques et de gel hydroalcoolique pour limiter les risques liés à cette reprise d’activité. Merci de respecter les consignes qui vous seront donnés dans le même esprit, à l’entrée ou à l’intérieur.

Le magasin est encore actuellement relativement encombré de bibliothèques achetées avant le confinement et désormais cataloguées. Afin de faire de la place et reconstituer notre trésorerie sérieusement entamée au cours des deux derniers mois, nous sommes ouverts à toute négociation sur les livres dont le prix n’est pas fixé par la loi, c’est-à-dire ceux parus depuis plus de deux ans et présents en boutique depuis plus de six mois.

Il est parfois difficile de se rendre compte de l’étendue de notre offre au moyen d’une visite physique ou de nos seuls boutiques virtuelles Rakuten ou Livre-rare-book. Les personnes qui le souhaiteraient peuvent nous demander pour cet usage des fichiers tableurs de notre stock . Merci d’effectuer cette demande par email.

Le numéro double d’Avril-Mai 2020 de la Nef (8 €) consacre un important dossier à l’Eglise aux Etats-Unis, comprenant un entretien avec Mgr José Gomez, Président de la Conférence épiscopale américaine, un autre avec Rob Dreher, l’auteur de Comment être chrétien dans un monde qui ne l’est plus. Le pari bénédictin, un troisième avec Sohrab Ahmari, américain d’origine iranienne converti au catholicisme en 2016 après avoir été touché notamment par la lecture de la Passion de Notre Seigneur dans l’Evangile de Saint Mathieu, mais aussi par la beauté de la liturgie de l’Oratoire de Londres, fondé par Saint John Henry Newman. Bref, l’intérêt de cette revue, riche en recensions, ne se dément pas d’un numéro à l’autre. Pour ne rien en perdre, abonnez-vous !  A défaut, vous pouvez toujours tenter de nous demander un numéro qui vous intéresse, récent ou plus ancien.